Acceder

À lire

À lire

04/03/2016

Une campagne pour une ville plus propre

Elles ont commencé à fleurir un peu partout dans la ville depuis le 2 mars. Les affiches de la nouvelle campagne propreté de la Ville de Nancy invitent chacun à prendre ses responsabilités. Si la Ville et le Grand Nancy sont responsables du nettoyage des espaces publics, les maintenir propres est en effet l'affaire de tous.

Il s’agit de l’une des préoccupations récurrentes des habitants : la propreté des rues et des espaces publics est un leitmotiv dans les réunions publiques et constitue un nombre important de demandes d’intervention via le service Nancy en Direct. Or, si la Ville de Nancy et le Grand Nancy mènent chaque jour des actions en faveur de la propreté, il est bon de rappeler que celle-ci reste l'affaire de tous. Une ville est en effet d’autant plus propre que ses habitants la respectent. Par ailleurs, plus les habitants la salissent, plus cela coûte cher en nettoyage à la collectivité (voir les chiffres ci-dessous).

Pour responsabiliser les habitants, la Ville de Nancy et le Grand Nancy viennent donc de lancer une campagne de sensibilisation, par le biais d’affiches humoristiques signées du dessinateur Rémy Malingrëy. Y sont déclinées toutes les infractions entraînant une amende : déjections canines non ramassées (68 €), mégots de cigarette ou chewing-gums jetés sur le sol (68 €), ordures et encombrants sortis sur les trottoirs en dehors des heures de collecte (150 €), production de tags (3 750 €)… Huit visuels en tout, visibles du 2 au 23 mars dans les rues et les secteurs de la ville les plus concernés.

Cette campagne d’affichage s’accompagnera de la diffusion prochaine d’un Guide de la Propreté, rappelant les règles du bien vivre ensemble à Nancy. Du mardi 15 au lundi 21 mars, la Ville de Nancy et le Grand Nancy organisent également une Semaine de la Propreté, avec différentes manifestations et animations autour de ce thème.

La propreté en quelques chiffres

  • Coût global annuel : 9,1 millions d’€ pour le Grand Nancy en 2014.
  • Moyens sur Nancy : Plus de 50 véhicules tournent chaque jour sur Nancy et plus de 220 collaborateurs (Ville et Grand Nancy) interviennent quotidiennement pour la propreté de la ville. De son côté, la Ville de Nancy consacre chaque année un peu plus de 20 000 € à l'achat de canisacs (2 millions d'unités) pour les 242 distributeurs répartis sur la ville. Elle gère également l’entretien de 1 200 corbeilles.
  • Volume global de déchets : 36 209 tonnes de déchets ont été enlevés à Nancy en 2015.
  • Volume de déchets ramassés par balayage manuel ou mécanique : 3 200 m3 par an, soit 10 m3 par jour ramassés dans les rues et les espaces publics.
  • Volume d’encombrants abandonnés sur les trottoirs : 817 m3 par an, soit plus de 2 m3 par jour.
  • Coût du nettoyage des tags : 300 000 € par an en moyenne (pour plus de 3 000 interventions).
LES CHEWING-GUMS À LA POUBELLE
LES SACS OU LES BACS À LA BONNE HEURE
LES MÉGOTS DANS LE CENDRIER
LES CROTTES DE CHIENS DANS LE CANISAC

Tous les sujets

Palais des Ducs de Lorraine : exprimez-vous
(article publié le 13/07/2016)
Commerce du centre-ville : les premières actions concrètes
(article publié le 22/06/2016)
La Métropole du Grand Nancy
(article publié le 08/06/2016)
La Ville de Nancy roule électrique
(article publié le 03/06/2016)
Nancy ensemble
(article publié le 26/05/2016)
Le projet du musée Lorrain va évoluer
(article publié le 13/05/2016)
2016, année de la citoyenneté à Nancy!
(article publié le 29/04/2016)
14e édition du Mai de l'Europe
(article publié le 27/04/2016)
40 propositions pour le commerce à Nancy !
(article publié le 19/04/2016)
Une campagne pour une ville plus propre
(article publié le 04/03/2016)
Attentats : les témoignages des Nancéiens recueillis aux Archives municipales
(article publié le 02/03/2016)
Numérisation d’œuvres au Musée lorrain
(article publié le 24/02/2016)
Naissance du Club Lorraine Junior-Entreprises
(article publié le 10/02/2016)
Un comité scientifique pour le futur mémorial Désilles
(article publié le 08/02/2016)

Vers le haut