Acceder

Les étapes du chantier


L'aménagement de la place

En mars 2012, en préalable aux travaux des réseaux (eau, gaz, électricité) sur la place Charles III, les arbres côté nord ont été abattus. Des fosses ont été préparées pour l’implantation de nouveaux arbres dans l’alignement de ceux des côtés nord et sud de la place Henri-Mengin.
À la mi-mai et jusqu’à fin novembre 2012, auront lieu les travaux de dallage de la place. Le revêtement du sol sera constitué de granit des Vosges et de calcaire selon un calepinage varié de pavés et dalles. Pour l’unité de l’ensemble, le même revêtement sera réalisé du marché couvert à l’église Saint-Sébastien.
À la mi-juillet 2012, les accès automobile au parking se feront par le souterrain Raugraff rouvert à la circulation.

Plus d'infos dans la lettre infos travaux n°2, mars-avril 2012 (.pdf)


Après le 4 juillet 2011

Les objectifs. Réaliser les nouveaux accès du parking. Rénover les réseaux.

Comment ? Après la braderie (les 2 et 3 juillet), le tunnel Raugraff est fermé afin que le percement des nouveaux accès commence. Ce qui suppose bien évidemment la mise en place d’un plan de circulation différent dans une
partie du centre-ville. La rue Raugraff est totalement fermée à la circulation.
En amont, la rue des Carmes ne dessert plus que le parking Dom Calmet (dans
les deux sens). Pour compenser cette modification, le sens de circulation de
l’axe rue des Ponts/rue de la Visitation est inversé entre la rue Cyfflé et la rue
Henri Poincaré. Parallèlement, en préalable au réaménagement complet des rues Raugraff et des Quatre Eglises jusqu’à la rue de la Hache (prévu en 2012),
plusieurs modernisations de réseaux y sont effectuées : câbles électriques,
création d’un réseau de gaz moyenne pression (au lieu de basse actuellement),
canalisations d’eau.

Quand ? A partir du 4 juillet 2011, jusqu’en novembre pour les différents travaux. Mais attention, le plan de circulation sera maintenu au-delà afin d’anticiper sur les chantiers prévus ultérieurement.


Jusqu'à la mi-mai 2011

Les objectifs. Restructurer l’espace. Préparer la nouvelle installation des étalagistes.

Comment ? Le déplacement des arbres de « l’allée nord », le long du marché central, pour les aligner sur ceux de la place Charles III va donner une nouvelle cohérence visuelle à cet espace. Autre bénéfice de cette modification préconisée par Pierre-Yves Caillault, l'architecte en chef des Monuments Historiques : elle dégage l’espace nécessaire aux nouveaux « coffres » des étalagistes, intégrés aux façades nord et sud du marché couvert. La pose de leur alimentation électrique et de leurs socles va se dérouler durant cette première phase. Une mise
en lumière du bâtiment du marché est également réalisée à cette occasion.

Quand ? De fin février à la mi-mai 2011. Pendant cette période, les étalagistes sont sur le mail Saint-Thiébaut. Et des interventions sur le réseau d’eau sont prévues rue des Ponts.


Entre mai et juillet 2011

Fixes, plus esthétiques que les « roulottes », les coffres éviteront les manipulations fastidieuses et bruyantes que celles-ci entraînaient matin et soir

Les objectifs. Installer les étalagistes sur leurs nouveaux emplacements.

Comment ? Si tout se déroule normalement, l'ensemble des étalagistes prend possession de ses coffres le 1er juin, de part et d’autre du marché et le long de l’église Saint Sébastien. A ce moment, la place Charles III sera libre et l’entreprise chargée de réaliser les nouveaux accès au parking (directement du tunnel au niveau -1) pourra procéder à la mise en place du chantier, sans incidence sur le fonctionnement du site. A noter que le parking continuera à fonctionner pendant
toute la durée des travaux, avec entrée par la rue des Ponts.

Quand ? De mi-mai à début juillet 2011.