Acceder

Attentats du 13 novembre, l'hommage des Nancéiens

Attentats du 13 novembre, l'hommage des Nancéiens

Découvrez l’intégralité des témoignages reçus par la Ville de Nancy, par mail, sur les réseaux sociaux et dans le registre de condoléances.

Par respect pour l’intimité des personnes, les prénoms ont parfois du être remplacés par des initiales. Merci pour votre compréhension.

Attentats du 13 novembre, l'hommage des Nancéiens
Attentats du 13 novembre, l'hommage des Nancéiens

Ne pouvons-nous pas être tout simplement citoyens du monde ? Devant l'horreur et la barbarie, j'ai encore fois en l'âme humaine. Restons unis, ne cédons pas à la barbarie.

Mon cœur saigne, que dire… Aucun mot n'est assez fort pour exprimer ce sentiment. Condoléances aux familles des victimes.

Aucun assassinat ne viendra à bout de la démocratie si chère à nos cœurs. De tout cœur avec les familles des tués, blessés et autres présents à Paris en ce 13 novembre 2015.

La barbarie n'a jamais vaincu et jamais le vaincra !

J'aimerais que l'esprit de résistance qui a fait se lever les Français à travers la commune, la révolution française, mai 1968, l'esprit des lumières, submerge et engloutisse les métastases de la haine, de l'intolérance, du racisme. Je fais un rêve : que la dignité humaine, que la liberté de conscience et d'expression, que la fraternité qui a été meurtrie et blessée profondément par la lame de l'obscurantisme, renaisse et fasse éclore les bourgeons universaliste des droits de l'homme en laissant le parfum enivrant de Victor Hugo, de Camus, de Jean Moulin, de Jaurès diffuser les effluves des valeurs de gauche qui fondent actuellement comme neige au soleil.

Aucune croyance ne donne le droit de tuer ses semblables.

C'est dur de réaliser que nous sommes en guerre et qu'il va falloir nous défendre contre un ennemi invisible. Je pense à mes amis décédés alors qu'ils étaient venus pour faire la fête. Je pense à tous les innocents qui ont perdu la vie dans un combat qui ne les concernait pas. Liberté égalité fraternité.

Paix aux victimes du 13 novembre et à Marie la Nancéienne. Mais l'enfer absolu pour ces fous. Je ne crois pas en Dieu mais j'aimerais tellement que l'enfer existe.

Nous continuerons à partager nos cultures, nos œuvres, nos talents et nos échanges interculturels en sachant vivre ensemble, avec fierté, ayant pour piédestal commun le fondement des valeurs républicaines. Nous n'oublierons jamais.

Rester debout mais à quel prix ? Quel avenir pour notre jeunesse ?

Tout notre amour à ceux partis trop tôt, à Paris, à Beyrouth, sous la haine, l'ignorance, l'irrespect. Ne jamais plier l'échine, courber la tête, sinon pour se recueillir. Et poursuivre au nom de la paix et de l'amour.

À notre amie E, prise en otage au Bataclan, blessée, traumatisée, mais vivante. À son amie C, mère de deux enfants et dont le corps a été identifié ce matin. À toutes les victimes et familles des victimes de ce massacre insensé. À la France et à toutes les valeurs républicaines et mises à l'épreuve. Soyons solidaires.

Ces hommes et ces femmes sont morts libre et la terreur ne brisera jamais notre liberté. Nous garderons cette flamme en chacun de nous, notre force, notre mémoire. Ensemble.

Parce que sans vous, nous devons apprendre à vivre. Parce que pour vous nous devons continuer à avancer.

Attentats du 13 novembre, l'hommage des Nancéiens
Attentats du 13 novembre, l'hommage des Nancéiens

Pensées immenses à tous ces disparus et leurs familles, car hier c'était eux et demain peut-être nous. Restons grands devant ces atrocités et surtout solidaires.

Une pensée au milieu des autres, une signature à côté des autres, je suis là avec et au milieu de tous les autres.

En ces heures sombres, douloureuses, je ne pouvais rester indifférent au drame que notre pays ainsi que des dizaines de famille meurtries traversent.La république, bien commun de millions de citoyens, pleure 129 de ses enfants et pleure la bêtise humaine. Notre devoir de citoyens, de patriotes, d'hommes et de femmes engagés est de résister. Résister face à l'horreur et face à la barbarie. Résister pour la république. Résister pour la France. Ils ne gagneront pas.

Je suis Nous !

À toi M, mon ami, mon frère. Tu es parti trop tôt, 27 ans seulement. Tout le monde pleure, te regrette. Je n'arrive pas à me dire que je ne te reverrais plus. Je ne veux pas me l'avouer que tout ça est fini. Je me battrai pour ton souvenir. Ton frère, ton ami

Sur les pavés immaculés de lumière de cette place Stanislas, écrivons tous ensemble le mot liberté. En cet automne sanglant, pensons à tous les innocents qui sont partis injustement et faisons de ce siècle un nouveau siècle des lumières. Non à l'obscurantisme. Oui à la vie. Ni oubli, ni pardon.

Tendre la main, les yeux, les oreilles. Vivre, aimer, chanter, rire, encore.

Une profonde pensée à toutes les victimes ainsi qu'à leurs proches. Dans ce contexte aussi difficile, prenant garde à ne pas faire d'amalgame et continuons à accepter l'autre.

Tu es la plus belle personne que j'ai rencontrée. M et toi êtes réunis pour la vie. Je ne t'oublierai jamais. Je t'aime.

Pas de pardon pour les auteurs fanatique de cette barbarie. Que les dirigeants de notre monde s'unissent pour assurer nos enfants et petits-enfants le droit de vivre livre est en paix.

Penser à tout ce qui sont partis pour rien... et à tous ceux qui restent. Tant que nous serons parmi les hommes, pratiquons l'humanité.

Hope everyone who lost their lives be rest in peace.

De tout cœur avec vous, familles et proches des innocentes victimes des barbares qui ont déversé leur violence et la haine pour ébranler les fondements de notre démocratie et notre pacte républicain. À nous de faire en sorte qu'ils ne soient pas morts pour rien.

Arrivé en France l'année de la chute du mur, symbole de la barbarie et de l’intolérance, marié par la suite ici à un anglais, l’adjoint au maire nous a dit qu’ici on était ici au centre de Laura. Toutes mes pensées vont vers les victimes de la barbarie et de l'intolérance.

Attentats du 13 novembre, l'hommage des Nancéiens
Attentats du 13 novembre, l'hommage des Nancéiens

Vous êtes morts pour nos valeurs, vous nous renforcez pour les défendre. On ne vous oublie pas.

Condoléances aux proches des enfants de la France, mon pays que j'aime, tués dans ces terribles événements. Je suis triste Pour Eux, je m'associe a leur peine et leur douleur, plus jamais ça. Je soutiens également toutes les personnes mobilisées, policiers, militaires, personnel hospitalier, qui se battent pour la sécurité et la santé des citoyens. Merci.

Très triste et apeurée mais déterminée à défendre les valeurs de la République, mes enfants, ma patrie, mon pays !

Moins de kalash, plus de câlins.

Que d’émotions qui s’entrechoquent, tristesse, colère, indignation, mais pas la peur. Oh non ! Nous serons plus forts. Toutes nos condoléances aux familles des victimes. La France est derrière vous.

À toi V, parti si jeune. Nous prions pour toi.

Toutes mes pensées d'amour, de fraternité aux proches et familles des victimes de ces attentats du 13 novembre 2015. Tout mon soutien à l'édification d'une politique visant à la fraternité des hommes, tout en accordant vigilance et fermeté à l'encontre de la barbarie permanente lisant notre liberté. C'est à ce prix que nous gagnerons.

Ces quelques mots n'apaiseront pas votre douleur, toutefois sachez que le soir nous allumons une bougie de lumière et de prière pour lutter contre l'obscurantisme.

Nous continuerons à sortir, à boire, à manger, à danser, à aller au stade. L'amour est plus fort que la haine.

A tous mes frères et sœurs, enfants du rock, je n'ai pas encore les mots, je n'ai que vous en tête. Je vais aimer, boire, chanter, danser vivre. Vivre. Pour vous, avec vous. Toujours. Repose en paix petite Marie.

C'est un triste week-end de novembre que nous n'oublierons jamais.

Restons à l'unisson devant l’abomination. La France plie mais ne rompt pas. Vive mon pays, vive la France !

Moi j'ai encore mes enfants, ma famille, d'autres l'ont perdu, comme je pense très fort à eux !

Ces mots ne seront peut-être jamais lus mais ils seront là. Ils symbolisent le rempart à la barbarie. Nous ne sommes pas nés pour ça. Aucun individu n’est né pour ça. Mais pensées se tournent vers les victimes des attentats de Paris et leurs proches, mais aussi vers toutes les victimes des drames de ce monde.

Attentats du 13 novembre, l'hommage des Nancéiens
Attentats du 13 novembre, l'hommage des Nancéiens

À vous tous, innocents et innocentes. Nous sommes unis pour vous, dans l'amour et dans la miséricorde, pour vaincre la haine.

Tendresse à toutes les victimes de l'absurdité. J'ai mal à ma France, à mon humanité. Mais la meilleure réponse à la haine, c'est l'amour. Nous restons debout.

À jamais à toi, à jamais à moi, ma douce Marie. Je ne t'oublierai pas, tu es à jamais dans mon cœur. Repose en paix avec ton bel amoureux. À chaque fois que je lève les yeux je te vois petit soleil. Je t'aime.

Nous ne nous connaissons pas mais je suis tellement bouleversée par tout ce qui vous arrive, ce qui arrive à notre peuple, à nos enfants qui sont touchés dans leur chair, je tenais à vous exprimer ma tristesse et vous adresse mes très sincères condoléances. Bon courage à vous et vos proches.

Assassiner des innocents est un acte abominable et inhumain. Tuer n'es pas résoudre les problèmes que nous connaissons en tant qu'Homme.

Les plus beaux souvenirs, les plus belles pensées, les plus belles actions sont toutes des marques de vie.

Ces regards perdus inspiraient la vie.

Ces actes faibles respirent l'injustice et une atteinte à nos valeurs communes d'humanisme.

Réconfort et paix pour penser à ceux qui sont partis trop tôt.

Il ne faut jamais baisser sa garde. La France ne cède jamais face à l'ennemi. Honorons nos morts ! Honorons leurs mémoires ! Cet ennemi cruel et barbare ne gagnera pas ! Nos morts victimes de la barbarie islamique nous demandent de ne pas les oublier et de les venger. Vive la République ! Vive la France !

Larmes, tristesse, pour toutes celles et se toucher dans leur chair, dans leur cœur, par cette folie négation de l'homme, de la vie, de l'esprit. Mais je veux aussi dire ma foi et mon espérance dans notre force à tous et à chacun pour que unis nous fassions envers et contre ceux là avancer la paix.

France, Terre des arts, des armes et des lois (Joachim du Bellay). Souvenez-vous. Si tu veux la paix prépare la guerre, si tu veux la guerre prépare la paix.  La vie continue. Get up, Stand up, don't give up the Fight. Tu aimeras ton prochain comme toi-même.

Rien n’est plus monstrueux que de tuer lâchement, prendre des vies quelles qu’elles soient, toutes couleurs, confessions. Nous sommes l’Homme. Nos pensées vont aux familles dans la peine, aux victimes effacées par l’ignorance, l’obscurantisme.

Parce que j’ai un fils de 25 ans, parce que je suis fille, sœur, mère, ma vie a aussi changé le 13 au soir. Je suis de tout cœur avec les familles, je pense à vous, très fort, je suis très émue.

Vous étiez et restez le symbole de la génération d’aujourd’hui. Vous aimiez la démocratie et ses libertés. Vous êtes les victimes de la stupidité humaine. Je m’associe à la peine de ceux qui vous appréciaient.

Sans mot pour décrire cette barbarie qui a enlevé notre jeunesse si belle, si fiers d’être français, heureux, intelligents, l’insouciance, la joie de vivre, les a emportés ce vendredi 13.

Ne vous laissez pas manipuler. Ni par les terroristes, ni par médias, ni par nos politiques. Pensez par vous même dans un objectif de paix et de vivre ensemble, pour que résonnent la liberté, la fraternité et l’égalité.

A vous qui êtes là-haut dans la lumière par votre sacrifice involontaire. On vous aime et vous serez toujours présents. 

Que de sang versé. Que de larmes. Que de familles en deuil ! Mais l’amour vaincra…

Attentats du 13 novembre, l'hommage des Nancéiens
Attentats du 13 novembre, l'hommage des Nancéiens

Que ce soit à Paris, en Tunisie, en Syrie, Liban, Palestine : nous condamnons ces gestes barbares.

Les tâches de sang s’effacent, la République demeure. 

Toutes mes condoléances et plus tendres pensées aux proches des victimes de cette barbarie.

N'oubliez JAMAIS ! Toutes mes condoléances aux familles des victimes.

Toutes mes pensées aux sommes personnes qui ont perdu la vie ce vendredi 13/11/2015, à leurs amis, à leurs proches, et surtout à leurs familles. Ce 13/11/2015 restera a jamais gravé dans nos mémoires. Aucun mot n'existe pour soulager leurs peines, alors pensons à eux et continuons à vivre pour que leur mémoires ne s'éteignent jamais.

Toutes mes pensées vont vers les personnes décédées vendredi, dans des circonstances abominables. Disparues, dans une violence gratuite et inimaginable. Mon coeur lui, va tout particulièrement vers Marie, avec qui j'ai passé 2 années de lycée. Avec qui j'ai dansé le rock. Avec qui j'ai parlé, plaisanté... Elle était souriante. Elle était pleine de vie. Elle ne méritait pas de vivre une telle horreur... C'est une tragédie. Je ne l'avais pas vue depuis des années, et pourtant, je suis bouleversée. Marie fait partie de ces gens qui laissent toujours un bon souvenir aux gens qui auront croisé leur route. Tant ils sont agréables, doux et souriants. Tant ils ont une aura positive, tant ils semblent diffuser de la lumière autour d'eux. Je pense à elle. J'aimerais lui dire combien c'est injuste et combien je suis désolée pour elle... Je pense à sa famille, traversant la plus terrible des épreuves. Je vous adresse mes plus sincères condoléances, et vous envoie tout mon soutien...

Toutes mes condoléances aux victimes... Restons unis dans cette épreuve, toutes mes pensées se tournent vers vous.

Je n'ai pas de mots pour décrire mon émotion. Je présente mes sincères condoléances aux familles touchées par la perte d'un être cher.

En tant que Nancéienne résidant dans le Sud-Ouest de la France je tiens à faire part de ma solidarité et de ma tristesse après ces terribles attentats survenus à Paris et qui ont endeuillé notre pays. J'adresse mes sincères condoléances aux familles des victimes avec une pensée toute particulière pour la famille de Marie jeune nancéienne de 24 ans. Je remercie la ville de Nancy Mr le maire Laurent Hénart de permettre aux Nancéiens de cœur de pouvoir laisser un message en ligne et en cette journée de recueillement je suis fière des Nancéiens et de ma ville natale. MERCI NANCY.

Il n'y a pas de mots assez forts pour décrire l'émotion ressentie face à de tels actes. La vie de 129 innocents qui s'arrête brutalement, sans raison, à cause d'imbéciles haineux qui ne supportent pas de nous voir vivre différemment qu'eux. Je souhaite bien du courage à toutes ces familles endeuillées et un bon rétablissement, physique et psychologique, aux nombreux blessés. Peuple français, restons debout, ne cédons pas à la terreur !

Mes pensées émues pour ces innocents dont le seul crime était d’aimer la vie... Puissiez-vous trouver le courage de surmonter ces moments de souffrance. Avec toute ma compassion.

J'adresse sincèrement mes condoléances aux 129 victimes dont 2 lorrains qui nous ont quittés, je suis de tout cœur avec vous et je n'étais pas présent au rassemblant (car je devais travailler à ce moment-là) mais grâce à ce formulaire créé par la ville de Nancy (via leur site), je suis et reste avec vous des tous ses moments-là. Bonne journée et rester fort. Merci de l'avoir lu.

Attentats du 13 novembre, l'hommage des Nancéiens
Attentats du 13 novembre, l'hommage des Nancéiens

On retournera écouter de la musique au Bataclan. On retournera dîner au restaurant le Petit Cambodge. On se prendra à nouveau pour les rois du monde, rue de la Fontaine-au-Roi. On sera une belle équipe qui va réinventer une belle époque, rue de Charonne. On se permettra même d’aller rue Bichat avec des prudences de biches qui bisquent et ragent, enténébrées et ébréchées, mais pas terrorisées ... "Je suis fatigué de voir les hommes se battre les uns contre les autres, je suis fatigué de toute la peine et la souffrance que je sens dans le monde..." Ils veulent nous voir à genoux, mais nous resterons debout et advienne que pourra. Une énorme pensée pour les victimes et leurs familles, Nous sommes avec vous, Nous sommes la France, Nous sommes Paris.

Mon cœur est meurtri par ces actes de violences. Trop de vies prises pour rien. J'adresse à toutes ces familles mes plus sincères condoléances......

Mon cœur est avec vous tous, familles des victimes du 13 Novembre ! Une pensée particulière pour la famille de Marie qui était originaire de Nancy. A toutes ses âmes innocentes, reposez en paix.

Tant de violence, pour tant de souffrance...Nous sommes tous à vos côtés, partageant votre tristesse et vos larmes. Nous resterons impassibles, droits derrière vous, face au terrorisme. Ensemble nous irons plus loin...Nos plus sincères condoléances vous accompagnent....

Toutes mes condoléances aux familles des 129 victimes des attentats du 13 11 2015 Mes pensées les plus attristées vont vers vous.

Depuis trois jours, toutes mes pensées vont aux victimes de ce tragique événement qui a touché la France mais aussi et surtout à leurs familles. Aucun mot, aucune parole ne pourront apaiser leur douleur mais tous les français pleurent leurs semblables. Ce soir là, ça aurait pu être n'importe qui. Ne les oublions jamais!! Honorons leur disparition et perpétuons leur mémoire pour l'avenir.

Un très gros soutient aux victimes et à leurs familles, aux personnes qui se trouvaient sur les sites.. y a pas de mots pour qualifier cela, on se sent impuissant pour tout...c'est très dur. Courage et union.

Toutes mes pensées vont aux familles de victimes et mes remerciement au forces de l'ordre et aux pompiers, ambulanciers, médecins... qui tentent par tous les moyens de sauver les derniers rescapés. Ne jamais oublier, continuer à avancer, leur montrer que la France est forte et quelle ne se laissera pas abattre. Le terrorisme doit mourir et la paix le vaincre. Française et fière de l'être.

Je compatis avec votre peine. Si injuste que vous connaissiez un tel drame. Je connais la douleur d'une perte d'être chers, comme ma mère ou mon meilleur ami, mais pas dans de telles circonstances...et pour rien au monde je ne peux donc mesurer votre peine remplie d'incompréhension. Courage a vous, souriez pour eux, battez vous pour eux. Pleins de douceur venant d'un petit cœur rempli de chagrin.

Nancéien d'origine vivant en région parisienne, je suis particulièrement touché par les événements de vendredi. J'ai l'impression d'avoir pris un coup sur la tête. Je pense aux victimes, à toutes les victimes, et je présente mes plus sincères condoléances aux familles des victimes décédées vendredi. Je me permets également de souhaiter bon courage aux victimes blessées dont certaines se battent encore contre la mort.

Attentats du 13 novembre, l'hommage des Nancéiens
Hommage à Marie Mosser et solidarité avec sa famille. Pensées à toutes les victimes.

Aujourd'hui c'est avec horreur et effroi que je regarde les informations de la télévision. Je me sens impuissante, impuissante face à une situation qui nous échappe à tous, impuissante face aux familles des victimes de cette barbarie, impuissante pour mon pays. Mais ce qui me touche au plus profond de mon être c'est la mort de toutes ces personnes qui n'ont rien demandé. Je sais que mon message, n'est qu'un parmi tant d'autre... Mais je tiens à joindre ma peine indescriptible à toutes ces familles de victimes, peut importe leur âge, leur confession religieuse, leur origine ou couleur de peau. Car lorsque l'humain est touché, chacun d'entre nous l'est. Afin que le nom de ces 129 victimes ne soit jamais oublié.

Je m'associe à la douleur des parents et des amis qui ont perdus un être cher lors des attentats du vendredi 13 novembre.

Je présente aux familles des victimes ainsi qu'à leurs ami(e)s mes sincères condoléances. Je leur transmets mes affectueuses pensées ainsi que mes vœux de courage pour surmonter cette terrible épreuve qui les frappe. RIP.

Sincères condoléances à leurs familles et amis. Tendres pensées pour les victimes. Nous resterons debout pour eux !!!

Que de tristesse depuis vendredi soir... Toutes mes pensées vont vers les victimes et leurs familles, je suis avec vous.

Malheureusement, je ne suis pas à Nancy, et je ne peux écrire cela de mes propres mains. Depuis ce vendredi noir, mes pensées, et mon cœur sont tournés vers ces familles, ces personnes assassinées pour rien, et vers notre France. Notre France, si belle, si jeune, si libre. Je n'ai pas les mots pour dire ce que je ressens.. Je prie pour ces familles, qui ont perdu un être cher, ces amis qui ont perdu l'un des leurs, ces maris et ces femmes qui ont perdu leur moitié, pour ces parents qui ont perdu leur enfant, pour ces grands-parents qui ont perdu leur petit-fils ou leur petite-fille. La France souffre, mais nous devons faire face à cela. Se relever et sourire. Continuer à vivre, même si cela implique la peur. Je prie pour mon pays, pour ces hommes, ces femmes, ces enfants innocents qui ont trouvé la mort. Reposez en paix. Nous sommes TOUS la France, nous sommes TOUS Paris, et nous sommes TOUS prêts à nous relever.

La France est forte, restons unis .... Longtemps ... Une pensée émue aux familles des disparus.

Nous présentons nos condoléances à la famille de Marie MOSSER, ainsi qu'à toutes les victimes de ce drame.

Je voudrais présenter mes sincères condoléances aux parents de la jeune Marie son frère et toute sa famille et les assurer de mon soutien en ces douloureuses circonstances. Nancéenne vivant dans le Sud-Ouest je serai présente par la pensée aux obsèques devant se dérouler lundi à Nancy. Encore toutes mes condoléances.